La radiographie pré-opératoire montre la suite du trajet du couteau et révèle un hémothorax sans pneumothorax.

L'intervention évacue un hémothorax de 800 ml environ.
La pointe de la lame entraîne une plaie du lobe inférieur gauche et s'arrête juste en regard du péricarde qui n'est pas ouvert.

(Dans un exposé sur la réanimation de l'arrêt cardiaque, je lisais qu'il est plus difficile que l'on ne pense de faire une injection intracardiaque. En voici donc la preuve... radiologique.)

Le cliché post-opératoire après suture pulmonaire, hémostase, pneumostase, deux drains thoracique, lavage et fermeture de la thoracotomie :

PRECEDENT